Home / Afrique du Nord / Algérie / Le village Maraghna accuse Ennahar d’avoir abusé de la faiblesse de la mère de Ferhat Mehenni âgée de 83 ans

Le village Maraghna accuse Ennahar d’avoir abusé de la faiblesse de la mère de Ferhat Mehenni âgée de 83 ans

Le site Tamurt info lié au Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK) a rapporté lundi que le comité de village de Maraghna entend déposer plainte contre le journal arabophone Ennahar pour «diffamation», «abus de confiance» et «abus de faiblesse» sur une personne vulnérable, en l’occurence Nna Ouiza (At Si Said), la mère du leader autonomiste, Ferhat Mehenni.


La mère de M. Mhenni était dans la journée à Tizi-ouzou, selon Tamurt info, pour démentir dans les bureaux régionaux des journaux algériens un reportage que lui a consacré la veille le journal Ennahar, annoncé sur toute la largeur de la une avec sa photo et celle de son fils pour affirmer que celle-ci a déclaré qu’elle n’est pas du même bord politique que son fils.
« La mère du leader kabyle a d’abord rapporté le fait que la journaliste s’est «introduite chez elle sans y avoir été invitée», «elle avait trouvé la porte ouverte et est entrée» ; ensuite que «la journaliste ne s’était pas présentée en tant que journaliste mais en tant qu’amie de son fils» et enfin que «tous les propos rapportés par cette femme étaient des purs mensonges» », a rapporté Tamurt info.
La journaliste qui a fait le reportage aurait affirmé, selon Siwel info, un autre site lié au MAK et au GPK que son texte aurait été manipulé à la rédaction centrale.
Cette hypothèse reste très plausible car le cas de cette journaliste rappelle celui de bien d’autres correspondants locaux qui voient leur envois aux rédactions centrales revus d’autorité, sans ménagement et au mépris de l’éthique en l’absence de comités qui puissent faire face à pareilles dérives dans la presse algérienne. Et cette pratique existe aussi bien dans la presse arabophone que francophone, publique ou privée. Bien des correspondants et des journalistes se sont retrouvés sans emplois pour avoir protesté contre ces pratiques.

About Amazigh AQVAYLI

Amazigh AQVAYLI
Citoyen du monde

Commentaire

Scroll To Top