Home / Afrique du Nord / Algérie / Algérie : un cadre français risque un an de prison ferme pour avoir traité un employé de « sale arabe »

Algérie : un cadre français risque un an de prison ferme pour avoir traité un employé de « sale arabe »

Eric Mourguiart, 52 ans, ressortissant français installé en Algérie et directeur commercial du bureau de liaison de la société Seita, qui commercialise des marques de cigarettes françaises, risque un an de prison ferme après avoir traité un employé algérien de « sale Arabe ».

D’après la plainte déposée au niveau du parquet du tribunal de Bir Mourad Rais à Alger,  Eric Mourguiart,  a traité un employé, Mehdi Hiani, de « sale arabe » en pleine réunion et devant témoins. Poursuivi en justice par la victime, le parquet du tribunal de Bir Mourad Rais a requis mardi un an de prison ferme à l’encontre de ce ressortissant français accusé d’insulte à caractère racial, a-t-on appris. De son côté, l’accusé a affirmé que « ces propos étaient juste des plaisanteries ». « Je respecte les musulmans et encore plus les Algériens », a déclaré ainsi Eric Mourguiart au juge lors de son procès. Cependant,  plusieurs témoins ont affirmé qu’il n’en était pas à sa première insulte raciste, dénonce pour sa part Mouenis Lakhdari, avocat de Mehdi Hiani.

Soulignons enfin que le verdict devrait être connu le 21 mai. La plainte avait été déposée en octobre 2012 et le plaignant, Mehdi Hiani, alors en contrat à durée déterminée, avait été licencié deux jours plus tard.

La Rédaction avec AFP

About Amazigh AQVAYLI

Amazigh AQVAYLI
Citoyen du monde

Comments are closed.

Scroll To Top