Petites annonces en algérie

BabSouk est le site e-commerce Algérien de vente de achat de produit neuf et d’occasion, Trouvez ici des petites annonces de particulier à particulier et professionnels en Algérie. Consultez nos annonces voitures d’occasion, immobilier, emploi, location de vacances, informatique, électroménager, mode, meubles, etc. Déposez une annonce gratuite en toute simplicité et gratuitement pour vendre vos produits ou promouvoir vos services.

Achetez, vendez en toute sérénité Offrez-vous des produits d’occasion sans sortir de chez vous et de manière sécurisée. Se connecter S’inscrire Découvrir Notre concept L’achat-vente de produits neufs et d’occasion entre particuliers n’a jamais été aussi simple et sécurisé ! Découvrez notre concept Acheter en toute sérénité Acheter des produits d’occasion ou neufs c’est désormais très simple sur babsouk.com
Avant de présenter les annonces, le site propose une aide au visiteur à travers des suggestions alors que nous rendons compte que les annonceurs ont énormément amélioré leur façon de communiquer et d’améliorer la mémorisation et l’affinité de l’annonce publiée pour générer un achat ultérieur à travers la consultation d’une annonce gratuite (annonces de vente des voitures, immobilier, matériel informatique, ameublement et beaucoup d’autres). Ces outils gratuits permettent aux utilisateurs de trouver les bonnes affaires en Algérie.

 

Nadia Matoub: défendre la mémoire de Matoub Lounès

Depuis des années, je me suis toujours astreinte à un devoir de réserve, sauf quand il s’agit de défendre la mémoire de Matoub Lounès. La protection de sa mémoire est un devoir moral sacré pour moi, parce que je suis sa veuve, bien évidemment, mais aussi parce que je me suis toujours reconnue dans son combat. Ces dernières années, je n’ai cessé de tirer la sonnette d’alarme, car le patrimoine de mon défunt époux est menacé de récupération par le pouvoir algérien.

Tant que ce patrimoine était sous la gestion de certains membres de la famille, je n’ai engagé aucune action sollicitant l’arbitrage d’un quelconque tribunal, et cela même si c’était au détriment de mes droits. Je me suis résolue en 2016 à faire une première requête de partage, quand on a voulu classer la demeure de Lounès au patrimoine national algérien, persuadée qu’il n’aurait jamais accepté cela. Je réitère cette démarche aujourd’hui après que le ministère de la Culture ait annoncé son intention de créer un musée Matoub Lounès qui intégrerait sa demeure et ses biens les plus symboliques, notamment sa voiture, ses instruments de musique ainsi que les prix qui lui ont été décernés.

Par ailleurs, des travaux de transformation d’envergure de la demeure de Lounès étant en cours, il est urgent d’agir pour conserver cette dernière telle qu’il l’a laissée. C’est la condition pour que les générations futures puissent se recueillir dans l’environnement que Lounès avait lui-même créé. D’autres voies restent bien sûr possibles pour régler ces questions. Mais il est inacceptable que le patrimoine et la mémoire de mon époux soient confiés à l’Etat qui n’a pas fait la lumière sur son assassinat.

Cette démarche ne vise qu’à dénaturer la mémoire, la pensée et le sens du combat du Rebelle. Une fois de plus, je dénonce le discrédit et l’opprobre qu’on tente de jeter sur ma personne et pire, sur mes démarches. Cet acharnement a redoublé depuis que je me suis adressée au ministère de la Culture, début octobre 2018, pour faire part de mon opposition au projet de musée. Manifestement, les attaques absurdes que je subis visent à détourner l’opinion du problème de fond que je soulève afin de permettre à l’Etat et à ses institutions de faire aboutir leur projet qui constitue, je le répète, une atteinte gravissime à la mémoire de Matoub Lounès. A qui peut-on faire croire en effet que je puisse être insensible à la valeur symbolique de la voiture dans laquelle mon mari a été assassiné, dans laquelle j’ai été moi-même mitraillée et mes sœurs grièvement blessées ? Ne soyons pas hypocrites : nous savons tous l’enjeu que représente la mémoire de Matoub Lounès à la fois pour tous ceux qui se sont reconnus en lui hier comme aujourd’hui, mais aussi pour un pouvoir qui veut s’en accaparer.

Fidèle au souvenir de Lounès, nul individu ou institution, aussi puissants soient-ils, ne sauraient m’empêcher d’œuvrer de toutes mes forces pour préserver sa mémoire et l’honorer dignement. C’est pour moi un devoir et une fidélité à Lounès, mais il nous revient à tous de nous mobiliser pour faire respecter sa mémoire.

Nadia Matoub

Djamel Agaoua, un kabyle a la tête de Viber

Le géant japonais du e-commerce Rakuten qui as racheté Viber, annonce la nomination de Djamel Agaoua à la tête de sa messagerie instantanée Viber

Un Franco-Kabyle à la tête de Viber, la messagerie instantanée qui revendique au moins 800 millions d’utilisateurs dans 193 pays ! Le fait est suffisamment rare pour être souligné. Mais le nouveau patron de l’application fondée en 2010 par quatre Israéliens, et rachetée voilà trois ans par le leader japonais du e-commerce Rakuten pour quelque 900 millions de dollars, ne semble pas en tirer de gloire particulière.

SCANDALE: Video Miss Kabylie 2016 refuse de parler en Kabyle

Elle s’appelle Tinhinane Tartag, elle a 18 ans, habite et suit des études à Alger. Originaire d’Azzefoun en Kabylie, elle vient d’être élue Miss Kabylie 2016.

C’est un autre crime contre la culture kabyle. La « Miss Kabylie 2016 » Tartag Tinhinan, avait refusé de s’exprimer en kabyle, lors d’une émission sur le plateau de la télévision privée « Dzaïr TV ».

La pseudo miss Kabylie a sèchement refusé la sollicitation d’un journaliste participant à l’émission de s’exprimer en kabyle. Cette algéroise arabisée originaire d’Azeffoune a tenté de lui dire en kabyle vouloir s’exprimer en arabe mais ses difficultés prouvent clairement qu’elle ne peut même pas prononcer une phrase en langue kabyle !

Pourtant, l’élection de miss Kabylie a pour rôle de promouvoir la culture et l’identité kabyles. En effet, pour être élue miss Kabylie, il est impératif de parler couramment la langue kabyle.

Cet énième scandale de l’élection de miss Kabylie qui s’ajoute aux précédents, vient ternir encore un peu plus un concours sensé promouvoir notre identité et pose de sérieuses questions sur ses initiateurs. Les organisateurs et le P/APC de Tizi-Ouzou qui finance ce concours portent l’entière responsabilité.

Trois lauréates de Miss Kabylie : Siham Boulila lauréate miss Kabylie 2009, Lydia Allouche lauréate miss Kabylie 2010 et Anissa Kechadi lauréate miss Kabylie 2011 avaient rompu le silence et dénoncé sur les colonnes de la presse «arnaque, sexe et argent ».

D’après ces journaux, ce concours de Miss Kabylie crée en 2005 et dirigé par une femme « Mme Fériel » qui a pour but de sélectionner les plus belles filles de Kabylie a été détourné de sa finalité pour les « offrir » à des personnes influentes ainsi qu’à certains hommes politiques.

Pour voir l’extrait de l’émission de « Dzaïr TV ».

Attentas suicide dans une mosquée au Koweït

Koweït: Une explosion a eu lieu dans une mosquée chiite de Koweït City, vendredi 26 juin, pendant la grande prière qui attire de nombreuses personnes dans l’édifice religieux, particulièrement lors de la période du ramadan.
Au moins treize personnes ont été tués, et une quinzaine de blessés selon les premières estimations des secours sur place.

40 artistes Algérien et Kabyle préparent une chanson de soutien à Bouteflika

La chanson et le clip seront très bientôt diffusés. Une quarantaine d’artistes ont choisi de soutenir « le candidat libre » Abdelaziz Bouteflika qui brigue son 4e mandat. Sauriez-vous les reconnaître sur cette photo ?

 

Kenza farah et Djamel allam sont présent pour soutenir la momie

“La toupie et l’échelle” nouveau recueil d’Ahcène Mariche, paru en France

Ahcène Mariche, avant d’être un poète, est un homme d’esprit et de cœur. Ses pensées et réflexions vont bien au-delà des grands horizons de sa Kabylie natale. Ses passions et ses sentiments s’expriment bien plus haut que les sommets des montagnes qui l’ont vu naître. Ce professeur de physique a une dimension personnelle qui ouvre une large porte à toute la diversité de l’humanisme, de la culture, de la philosophie et de l’art de vivre. Ahcène est un poète abondant et généreux.

Ce recueil de poèmes La toupie et l’échelle est le dixième ouvrage que nous offre l’auteur. Ses vers planent tous à une belle hauteur. Mais c’est d’abord dans les racines millénaires de sa culture Kabyle qu’il trouve sans conteste les sources de son inspiration. L’homme de science et le poète croisent aussi chez lui le fabuliste et le moraliste, l’amour fleurit à tous les tournants de sa poésie. Pétri des beautés de sa Kabylie, il se fait défenseur militant d’un environnement qu’il faut respecter admirer et… protéger. Pour Ahcène Mariche la poésie n’est pas seulement évasion et envol.

Il sait aussi les réalités aujourd’hui et même la vitesse électronique qui a saisi notre monde au travers de l’information, il leur ouvre volontiers ses vers. La poésie qu’il nous offre est de ces poésies universelles, de celles qui n’ont pas de frontières et qui n’ont pas d’âge, de celles qui se jouent des différences pour lesquelles se combattent tant d’hommes.

 

 Roland Lecoiny 

Liste de 300 prénoms amazigh adopté par le gouvernement Algérien

Liste des 150 prénoms masculins amazighs :

1) ABRANIS
2) ADERYAN
3) ADHERBAL
4) AFLAWAS
5) AGELLID
6) AGGOUR
7) AGHALI
8) AGHILAS
9) AGMAN
10) AGMAZIGH
11) AGRAW
12) AKHAMOUK
13) AKMAZIGH
14) AKSIL
15) AMASTAN
16) AMAYAS
17) AMAZIGH
18) AMELLAL
19) AMEZYAN
20) AMGHID
21) AMNAY
22) AMOUQRANE
23) AMZAR
24) ANEGMAR
25) ANESLAM
26) ANTALAS
27) ANZAR
28) AOURAS
29) ARIS
30) ASAFOU
31) ASSAYAS
32) AYLAN
33) AYOUR
34) AYRAD
35) AZWAW
36) BABA
37) BADI
38) BADID
39) BADIDEN
40) BADIS
41) BADISSEN
42) BAHA
43) BAHOU
44) BAKLI
45) BOULOUGHINE
46) BRANIS
47) DALANE
48) DARIS
49) DERBAL
50) FAZIL
51) FLAWAS
52) GANA
53) GAYA
54) GHILAS
55) GUELLID
56) GUEILDOUN
57) HAND
58) IDDER
59) IDIR
60) IFRAR
61) IFREN
62) IFTENE
63) IGUEM
64) ILELLI
65) ILLI
66) ILYAS
67) IMLOUL
68) IMMAL
69) INABAL
70) IRATENE
71) IRATENE
72) IRNATEN
73) ITRI
74) IZDITENE
75) IZLI
76) IZEM
77) IZRI
78) JUBA
79) JUGURTA
80) KENZI
81) KHELLAF
82) KHELIFA
83) KOUSSAILA
84) MADGHIS
85) MASSENSEN
86) MASSINAS
87) MASSINE
88) MASSINISSA
89) MASSYELANE
90) MASSYL
91) MASTANABAL
92) MAYAS
93) MAZIGH
94) MEDDOUR
95) MEDRAS
96) MEKHLOUF
97) MEKSA
98) MELSAS
99) MENDAS
100) MENNACH
101) MENZOU
102) MERNIS
103) MESTANE
104) MHANNA
105) MHEND
106) MICIPSA
107) MIKAWSEN
108) MOKRANE
109) MOUHAND
110) OUASSINE
111) OUMERRI
112) OUSSALAS
113) OUSSENE
114) OUYIDIR
115) RIGH
116) SALA
117) SAYANE
118) SELYANE
119) SHACHNAQ
120) SIFAKS
121) SILAS
122) TACHFINE
123) TAKFARINAS
124) WANNES
125) WIGHLANE
126) WINRIGH
127) YADES
128) YAGHMOUR
129) YAGHMOURASSENE
130) YALAS
131) YANAYER
132) YANNI
133) YEDDER
134) YEFRENE
135) YEFTANE
136) YEKKER
137) YEZZITENE
138) YIDIR
139) YIFRAR
140) YIFRINE
141) YIFRIR
142) YIFSAS
143) YIZDIG
144) YOUBA
145) YOUFRAR
146) YOUGOSTEN
147) YOUGOURTEN
148) YOUVASSINE
149) ZAYEN
150) ZIRI

Liste des 150 prénoms féminins amazighs :

1) ABZIM
2) ALISSYA
3) AMENNA
4) ANEL
5) ANILA
6) ASSIL
7) ATINA
8) ATINIA
9) AYELI
10) AYLANA
11) AYLIMAS
12) BAYA
13) CHABHA
14) DAHIYA
15) DALINE
16) DALYA
17) DAMIA
18) DANA
19) DANILA
20) DANYA
21) DARIS
22) DASSILA
23) DASSINE
24) DAYA
25) DAYANA
26) DIHIYA
27) DILISSYA
28) DILYA
29) DJOUZA
30) DJURA
31) GUILDA
32) GUELLIDA
33) HENNOU
34) HUSKA
35) IDALYALA
36) IFSAN
37) ILINA
38) ILIZ
39) ILYANA
40) KASSYA
41) KAYSA
42) KELLA
43) KENZA
44) KOUKOU
45) KOULLA
46) LAYTMAS
47) LILLA
48) LOUNDJA
49) MALHA
50) MARKOUNDA
51) MASSEKA
52) MASSILVA
53) MASSIVA
54) MASSYLA
55) MASSYLIA
56) MASTINA
57) MAYSEN
58) MAZIGHA
59) MEGDILA
60) MELILA
61) MELISSA
62) MELIZA
63) MENZA
64) MINA
65) MIRINA
66) MOUNA
67) MYASSA
68) NELISSYA
69) NELYA
70) NEYLA
71) NINA
72) NOUJA
73) NUMIDIA
74) OUZA
75) OUZNA
76) SEDDA
77) SEGGOUMA
78) SEKOURA
79) SELYOUNA
80) SILA
81) SILINA
82) SILINE
83) SILYA
84) SIREM
85) STERA
86) TACHFINT
87) TAFAT
88) TAFNA
89) TAFOUKT
90) TAFSOUT
91) TAHART
92) TAHUSKI
93) TAKLIT
94) TALA
95) TAMAZGHA
96) TAMZIGHT
97) TALINA
98) TALSA
99) TALYA
100) TAMELLALT
101) TAMILLA
102) TAMZAL
103) TANESLAMT
104) TANINA
105) TANYA
106) TANNES
107) TARA
108) TARSINAS
109) TASEKKURT
110) TASSA
111) TASSIL
112) TASSILYA
113) TAWENZA
114) TAYRI
115) TAYRIW
116) TADDER
117) TENERT
118) TERAD
119) TIDIR
120) TIFAGGOUR
121) TIFAWT
122) TIFITRI
123) TILA
124) TIGUELDEN
125) TILELLI
126) TILHANE
127) TIMANE
128) TIMENA
129) TIMILAS
130) TINHINANE
131) TINIFSANE
132) TINTAMELLA
133) TISSILA
134) TIZIRI
135) TLAYETMAS
136) TOUDERT
137) TOUFRAR
138) TOUGGA
139) TOUMER
140) TOUMERT
141) TOUNSIA
142) YANNA
143) YARRA
144) YELANA
145) ZAHWA
146) ZANA
147) ZELGOUM
148) ZINILA
149) ZILA
150) ZIRA

Ould Kablia se mêle de l’écriture des prénoms amazighs

Ould Kablia est ministre de l’Intérieur et ordonnateur linguisitique à ses heures. Il vient de le montrer concernant les prénoms amazighs.

La mesure était celle de Sellal lors de sa visite à Tizi Ouzou. Il avait annoncé l’autorisation de 300 prénoms amazigh dans l’état civil. Pourquoi 300 seulement au pays de Massinissa ? s’interroge les militants de la cause amazigh. Depuis, le gouvernement a ordonné aux services de l’état civil à travers le pays d’enregistrer les noms des nouveau-nés en langue arabe, a indiqué mercredi à Tindouf le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Daho Ould Kablia. Pourquoi cette précision ? Réponse du docte ministre : “Cette décision vise à éviter les nombreuses fautes d’orthographe commises dans l’écriture des noms” lors de leur transcription dans les documents de l’état civil.

Il a précisé dans ce contexte que “300 noms en tamazight seront désormais écrits en langue arabe”. L’art d’écrire une langue avec une autre est celui de ce gouvernement qui se refuse à reconnaître l’évidence. Cette déclaration nous rappelle surtout ces politiques qui reconnaissent du bout des lèvres et le doigt dans le nez, tamazight, mais “à condition qu’elle s’écrive en caractères arabes”. Une manière comme une autre de l’enterrer mieux que ce qu’elle est actuellement.

Le combat pour tamazight n’est pas fini, n’en déplaise à Abdelmalek Sellal qui a conseillé à Tizi Ouzou de ne pas politiser la question.

Yacine K.

http://www.lematindz.net/news/12190-ould-kablia-se-mele-de-lecriture-des-prenoms-amazighs.html